Suivez-nous
sur les réseaux sociaux:
Commentaires récents

Emplois en vente et marketing: Grand prix Google des mots clés

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Emplois en vente et marketing

Grand prix Google des mots clés

D’abord, il faut mentionner que le positionnement des sites change relativement rapidement, comme un palmarès de championnat de course automobile. C’est parce que la plate-forme de Google est très dynamique. En effet, la technologie du moteur de recherche est entre autres choses basée sur les millions d’internautes qui ajoutent des liens sur leur site Web pour déterminer la valeur du contenu d’autres sites.

Google évalue également l’importance de chaque page Web à partir de plus de 200 critères et diverses techniques, dont leur algorithme breveté PageRank™ qui détermine les sites « élus » comme les meilleures sources d’information.

Il est pratiquement impossible de fausser les données de positionnement. Ainsi, les premiers sites que le moteur affiche sont supérieurs quant à la qualité du contenu et la quantité des visiteurs.

Autre pratique répandue, plusieurs sites de recherche d’emploi placent des annonces payantes dans Google, parce qu’ils n’ont pas un bon positionnement naturel (organique). Comme Google ne les a pas placés premiers, ils doivent avoir recours à de la publicité. Il faut se rappeler que c’est le client qui paie les frais de ces campagnes de publicité, ce qui explique les frais exorbitants d’affichage.

Choisir des sites qui sortent premiers en organique et qui offrent des prix concurrentiels s’avère souvent donc un choix plus judicieux. C’est pourquoi dans ce grand prix des mots clés, seulement le positionnement organique a été retenu.

Voici le classement des meilleurs sites d’emplois en vente et marketing selon Google AdWords pour aider les RH à faire un choix judicieux pour placer leurs annonces.

Capture d’écran 2015-08-13 à 12.31.18

Source :  googledwords.ca, français, province de Québec, 2015-08-13

Capture d’écran 2015-08-13 à 12.31.04

Source :  googledwords.ca, français, province de Québec, 2015-08-13

10 peurs reliées au travail

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

peur du travail

Plusieurs d’entre nous connaissent l’agoraphobie, soit la peur des espaces publics et par extension de la foule. Saviez-vous qu’il existe une panoplie de peurs associées au monde du travail? La langue française regorge de mots pouvant décrire des phobies insoupçonnées, en voici quelques-uns:

  1. Ergophobie — haine envers le travail, impossibilité de travailler
  2. Travaillophobie — Peur du travail.
  3. Téléphonophobie — Peur de répondre au téléphone.
  4. Arithmophobie — Peur des chiffres.
  5. Graphophobie — Peur de l’écriture (fait d’écrire).
  6. Atychiphobie — Peur de l’échec.
  7. Glossophobie — Peur de parler en public.
  8. Nomophobie — Peur d’être séparé de son téléphone portable.
  9. Technophobie – Peur et rejet du progrès scientifique et technologique
  10. Angrophobie — Peur de se mettre en colère en public.

Dans cette liste non exhaustive, vous vous imaginez sûrement qu’il existe plusieurs autres types de peur. Comme les références sur le sujet s’entrecroisent, je vous laisse vous amuser avec ces quelques liens:

L’effet papillon dans les embauches!

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

shutterstock_70318369

TOUS LES CHEFS D’ENTREPRISE SAVENT TRÈS BIEN QU’UNE EMBAUCHE RATÉE COÛTE BEAUCOUP D’ARGENT. TOUTEFOIS DANS LA TEMPÊTE DU GOÛT DU JOUR , CES MÊMES ENTREPRENEURS DEMANDENT À TOUS DE DIMINUER LEURS DÉPENSES POUR LES BIENS NON ESSENTIELS.

Et nous voici soudainement en période d’austérité, coupures dans l’affichage et les tests d’embauche et on envoie promener les chasseurs de têtes et les autres consultants. Notre administrateur principal reçoit un trophée pour sa bonne gestion et les autres employés écopent d’une surcharge de travail.

Du jour au lendemain, notre professionnelle des ressources humaines se retrouve à tout faire seule…! Soudainement, tout devient urgent, les demandes d’embauche s’accumulent, les tâches administratives des RH ne se terminent plus, et la fatigue et la morosité commencent à s’installer en disant bienvenue aux erreurs.

Oups, quelques mois plus tard, on se rencontre qu’on a fait une erreur d’embauche. Ce processus long et coûteux se solde donc par un congédiement qui a coûté combien, me direz-vous?

Dernièrement, un article qui circule sur le Web mentionne que pour la première année d’embauche, c’est 30 % du salaire qu’on a perdu. Un autre article mieux étoffé sur le sujet des emplois de cadres parle d’une perte potentielle de 840 000$. Ironie du sort, on est en plus mauvaise posture qu’au début de l’exercice avec un climat de travail plutôt négatif.

Bref, il faut réellement investir dans les embauches, quoi que votre gestionnaire en pense. N’oubliez pas qu’une offre d’emploi, c’est aussi une publicité pour votre entreprise, cela démontre que vous êtes en bonne posture financière ou en croissance. Une publicité plus que positive pour votre compagnie et un coût minime par rapport au risque.

Pistes et astuces pour analyser votre interviewer

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

analyser insights

POUR FAIRE SUITE À NOS ARTICLES PRÉCÉDENTS SUR LES 4 TYPES DE PERSONNALITÉS (insights.com): BLEU FRAIS, VERT CALME, ROUGE ARDENT ET JAUNE BRILLANT, COMME VOUS AVEZ ÉTÉ NOMBREUX À NOUS POSER DES QUESTIONS POUR EN SAVOIR DAVANTAGE, VOICI QUELQUES TRUCS POUR DÉTERMINER LA PERSONNALITÉ DE L’INTERVIEWER.

Ce que vous devez savoir: 

  • le recruteur bleu frais est très réservé, semble détaché, s’exprime en peu de mots et semble autoritaire
  • le recruteur vert calme est communicatif, parle d’un débit souvent lent et sans autorité
  • le recruteur rouge ardent est flamboyant, parle fort et s’exprime en des termes précis
  • le recruteur jaune brillant est détendu, rieur et très facile d’approche

Ce que vous devez reconnaître:

  • le non-verbal
  • le type de questions posées (bleu frais: statistiques / vert calme: relations / rouge ardent: objectifs / jaune brillant: circonstanciel)
  • le bleu frais et vert calme sont des personnalités introverties
  • le rouge ardent et jaune brillant sont des personnalités extraverties
  • l’habillement en dit beaucoup (bleu et rouge: plus protocolaires que les vert et jaune)

Ce qu’il faut comprendre:

  • Pour être prêt pour l’entrevue, commencez par analyser les gens de votre entourage, vous aurez plus de facilité à déterminer la personnalité de votre recruteur
  • En connectant avec la personne, gardez les types de personnalité en tête et observez en détails les gens
  • Vous déterminerez la personnalité de votre interviewer dans les détails, les mimiques et les gestes du quotidien

En résumé, nous vous offrons des pistes et des astuces de base pour déterminer la personnalité des gens, mais vous devez avant tout vous pratiquer à reconnaître le non-verbal et devenir sensible aux moindres détails pour vraiment réussir dans cette approche.

Source de l’image à 4 cadrans: Insights.com

S’adapter à la personnalité de son interviewer et se découvrir soi-même: JAUNE BRILLANT (partie 4/4)

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

personnalité-jaune

POUR FAIRE SUITE À NOS ARTICLES PRÉCÉDENTS, LES PERSONNALITÉS BLEU FRAIS, VERT CALME ET ROUGE ARDENT, VOICI LES CARACTÉRISTIQUES DE LA DERNIÈRE PERSONNALITÉ, LES JAUNES BRILLANTS (insights.com). ANIMÉS, TOUJOURS UNE ANECDOTE À RACONTER, LES JAUNES SONT DES RECRUTEURS ENTHOUSIASTES ET HEUREUX AU TRAVAIL!

JAUNE brillant : Joyeux, dynamique, sociable, enthousiaste

Incontestablement, le recruteur le plus drôle, spirituel et facile à entrer en relation. Faites des blagues, parlez-lui de votre expérience et de votre quotidien, etc. Vous pouvez lui parler de votre famille ou de vos anciens collègues de bureau tout en multipliant les anecdotes.

Vous pouvez miser sur vos capacités d’altruisme, démontrez votre bonne humeur dans vos échanges et partagez votre motivation.

Bâtissez une relation durable avec lui, il est facile d’approche.

Des exemples: 

  • Je vois le côté positif des gens, j’aime jouer des tours au bureau! Je suis comme un rayon de soleil dans une équipe!
  • J’attire les gens autour de moi, j’aime faire connaître des nouveaux produits, partager des nouvelles tendances.
  • Je suis très imaginatif, j’ai toujours plein d’idées qui sortent des normes établies.

Gardez à l’esprit que vous devez en tout temps vous adapter à votre interlocuteur. La plupart des recruteurs sont de personnalités bleues ou vertes. Les personnes jaunes et rouges sont opposées à ces deux types de personnalités (voir nos autres articles sur le sujet), c’est pourquoi vous devez avant tout vous connaître et surtout reconnaître la personnalité de votre interviewer. Vous pourrez ainsi devenir le candidat idéal.

S’adapter à la personnalité de son interviewer et se découvrir soi-même: ROUGE ARDENT (partie 3/4)

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

personnalité rouge

POUR FAIRE SUITE À NOS ARTICLES PRÉCÉDENTS, LES PERSONNALITÉS BLEU FRAIS ET VERT CALME, VOICI LES CARACTÉRISTIQUES DE LA PERSONNALITÉ ROUGE ARDENT (insights.com). VOICI DES GENS SURDÉTERMINÉS, SOUVENT ENTREPRENEURS OU DIRIGEANTS, BREF DES LEADERS NÉS!

ROUGE ardent : Positif, affirmatif, assuré, audacieux, compétitif

Voici M. Objectifs, n’entrez pas dans les détails de votre CV, il veut connaître son retour sur investissement s’il vous engage.

Parlez fort, prenez de la place, faites ressortir votre côté imaginatif et compétitif. C’est le temps de parler de tous vos trophées, de vos conquêtes de marché, de tous vos talents, faites-en l’étalage. Le recruteur rouge n’a qu’un seul objectif, l’atteinte de résultats. S’il vous engage, c’est qu’il sera convaincu que vous êtes un leader, que vous ferez en sorte de devenir le no 1 de l’organisation.

Vous croyez en vos capacités, les autres n’ont qu’à bien se tenir. Parlez-lui de rentabilité et de résultats. Sortez tous les aspects positifs de votre personnalité, mais attention à ne pas vous « enfarger » dans les fleurs du tapis. Ne vous perdez pas dans les détails, donnez très peu d’exemples, soyez bref, affirmé et motivé devant lui!

Des exemples: 

  • Je suis un véritable leader, je sais comment pousser une équipe vers de nouveaux sommets.
  • L’an dernier, j’ai obtenu le prix de meilleur représentant pour l’est du Québec.
  • J’adore les défis, je ne compte pas mes heures. Être au bureau à 10h le soir pour pousser une vente ou un dossier, c’est ça ma personnalité!

Gardez à l’esprit que vous devez en tout temps vous adapter à votre interlocuteur. La plupart des recruteurs sont de personnalités bleues ou vertes. Les personnes jaunes et rouges sont opposées à ces deux types de personnalités (voir nos autres articles sur le sujet), c’est pourquoi vous devez avant tout vous connaître et surtout reconnaître la personnalité de votre interviewer. Vous pourrez ainsi devenir le candidat idéal.

S’adapter à la personnalité de son interviewer et se découvrir soi-même: VERT CALME (partie 2/4)

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

personnalité vert 1

POUR FAIRE SUITE À NOTRE PREMIER ARTICLE SUR LA PERSONNALITÉ BLEU FRAIS, VOICI LES CARACTÉRISTIQUES DE LA PERSONNALITÉ VERT CALME (insights.com), LA DEUXIÈME PERSONNALITÉ LA PLUS RÉPANDUE CHEZ LES RECRUTEURS.

VERT calme : Apaisant, détendu, calme, aimable, patient, rassurant

Le type vert est comme un bon père ou mère de famille, vous devez être engagé devant lui à changer les choses pour le bien-être de l’organisation. Soyez engagé mais pour le bien commun.

Misez sur un argumentaire apaisant, calme et rassurant! Les verts veulent être sécurisés avec des gens qui leur ressemblent. Si vous entrez dans leur bureau comme une tonne de briques, que vous prenez toute la place et que vous parlez fort, vous manquerez  à coup sûr votre cible. Vous ferez peur à votre recruteur qui vous verra comme un élément perturbateur, un candidat non malléable qui agira pour son propre intérêt.

Bref, faites ressortir votre côté collaboratif, que vous êtes capable de vous joindre à l’équipe tout en respectant l’unicité des divers membres de cette dernière. Parlez d’un ton calme et rassurant en ne vous mettant pas trop à l’avant, misez sur vos capacités d’adaptation et de collaboration.

Des exemples: 

  • Je déteste les conflits, je suis reconnu pour mes capacités de médiateur et d’apaisement de conflits pour le bien commun.
  • J’aime les sorties d’équipe, prendre des marches avec les gens du bureau, m’impliquer dans les différents comités.
  • C’est vraiment important pour moi la famille, mais j’ai un grand souci de m’investir dans l’organisation.

Gardez à l’esprit que vous devez en tout temps vous adapter à votre interlocuteur. La plupart des recruteurs sont de personnalités bleues ou vertes. Les personnes jaunes et rouges sont opposées à ces deux types de personnalités (voir nos autres articles sur le sujet), c’est pourquoi vous devez avant tout vous connaître et surtout reconnaître la personnalité de votre interviewer. Vous pourrez ainsi devenir le candidat idéal.

S’adapter à la personnalité de son interviewer et se découvrir soi-même: BLEU FRAIS (partie 1/4)

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

4 personnalités

EN ENTREVUE D’EMBAUCHE, IL IMPORTE D’APPRENDRE À SE VENDRE! EN SACHANT VOUS VENDRE, VOUS POURREZ MIEUX CONTRÔLER LA DISCUSSION ET FAIRE RESSORTIR LES POINTS MARQUANTS DE VOTRE CV OU DE VOTRE PERSONNALITÉ QUI FERONT QUE VOUS SEREZ CHOISI PAR RAPPORT AUX AUTRES CANDIDATS EN LICE. EN RECONNAISSANT LES CARACTÉRISTIQUES PROPRES DE SON INTERLOCUTEUR, VOUS POURREZ MODIFIER VOTRE APPROCHE EN FONCTION DE LA PERSONNALITÉ DE VOTRE INTERVIEWER. NOUS VOUS DÉVOILONS DANS CETTE SÉRIE LES 4 TYPES DE PERSONNALITÉS D’INSIGHTS (insights.com), VOICI LA PREMIÈRE: LA COULEUR BLEU FRAIS!

BLEU frais : Sans parti pris, analytique, objectif, détaché, précis
Parlez-lui de statistiques, décrivez votre CV en détails, prenez le temps de donner des exemples précis de vos réalisations, de bien lui faire comprendre que votre apport dans le passé a réussi à considérablement faire évoluer la compagnie.

Dites-lui que l’organisation accomplira ses objectifs avec vous à son bord, vous devez le convaincre pour qu’aucun doute ne reste dans son esprit, vous êtes le candidat qu’il doit engager.  Vous n’arriverez qu’à la convaincre que s’il est certain que votre avez tous les éléments qui permettront de faire avancer l’entreprise.

Devant un interlocuteur bleu, vous devez être précis, objectif et détaché. Concentrez-vous sur les faits, tout votre discours doit être articulé de manière objective sans aucune subjectivité. Vous devez être en contrôle, sans manifester la moindre émotion, cette dernière vous ferait perdre des points considérables. Évitez d’être trop enthousiaste, restez neutre. Vous devez vous vendre tout en contrôlant vos émotions et le débit de votre voix.

Tout comme un avocat, plaidez votre cause avec des faits, des statistiques, des phrases clés que personne ne peut remettre en question.

Des exemples: 

  • J’ai augmenté de 19% l’efficacité des membres de l’équipe des ressources humaines dans mon plus récent emploi.
  • En utilisant ce type de processus que j’ai déjà implanté dans une autre organisation, je pourrais faire augmenter la productivité de la chaîne de montage de 12%.
  • En m’engageant, je pourrai raffiner les processus déjà en place et en augmenter l’efficacité. La preuve, dans mon emploi précédent, j’y suis arrivé sur une période de 3 mois.

Gardez à l’esprit que vous devez en tout temps vous adapter à votre interlocuteur. La plupart des recruteurs sont de personnalités bleues ou vertes. Les personnes jaunes et rouges sont opposées à ces deux types de personnalités (voir nos autres articles sur le sujet), c’est pourquoi vous devez avant tout vous connaître et surtout reconnaître la personnalité de votre interviewer. Vous pourrez ainsi devenir le candidat idéal.